Œuvres de femmes mangaka

Sélection par Les bibliothécaires- BnF

Les premières femmes qui se sont consacrées à cet art se sont souvent cachées sous des pseudonymes masculins. Leur histoire est toute récente. C’est dans les années 50 qu’elles ont commencé à publier dans les magazines. Elles ont grandi en lisant des mangas dessinés par des hommes. Leur passion les a poussées à vouloir en faire leur métier, en apportant leur sensibilité et leur regard. Aujourd’hui encore, des femmes mangaka préfèrent garder leur identité secrète, les préjugés ne les encourageant pas à se dévoiler en début de carrière, et pourtant le succès est au rendez-vous. Ces illustratrices ou autrices montrent leur talent et proposent des palettes variées qui enrichissent l’univers de la bande dessinée. Parmi leurs œuvres, on trouve : de pures fictions, des romans graphiques, des récits historiques, des adaptations d’œuvres célèbres et d’autres genres encore qui satisfont les lecteurs en demande de nouveautés et de sujets peu abordés dans les bandes dessinées occidentales.

Sélection thématique Bande dessinée et roman graphique

Nos derniers coups de coeur

Piece (série en 10 vol.)

Haruka, jeune lycéenne discrète, décède d'un cancer du sein. Alors qu'aucun de ses camarades du lycée ne semble l'avoir vraiment connue, trois anciens étudiants vont chercher à percer le mystère entourant la vie de la jeune fille.

Qui est Haruka ?
Haruka est morte. Ses camarades de lycée présents à l’enterrement ne se souviennent pas d’elle ou peu. Pourtant sa mère est persuadée qu’elle a beaucoup d’amis. Mizuho, présentée comme sa meilleure amie et qui n’en est pas une, accepte de trouver le petit-ami qui a mis enceinte la défunte. 
En cherchant à découvrir le passé mystérieux d’une camarade, trois adolescents s’interrogent sur leur vie et sur leurs relations. Ce shojo (manga pour jeune fille) a été adapté aussi en drama (série télévisée). L’autrice aborde des sujets difficiles liés à l’adolescence. Et ses œuvres prennent une toute autre dimension quand on apprend comment elle est décédée début 2024.


 

Les bibliothécaires- BnF

En scène

En scène ! (série en 22 vol.)

La vie de Kanade bascule le jour où elle assiste au spectacle de danse de sa voisine. Fascinée par la grâce de la jeune fille, Kanade n’a plus qu’un rêve en tête : devenir ballerine ! Mais la danse est une école difficile, surtout si l'on n’a pas de prédispositions particulières. Cependant, malgré les obstacles et les déceptions, Kanade s’accroche. Et elle découvre vite que même les plus douées sont confrontées à l’échec…

Danser pour devenir une étoile
Kanade ambitionne de devenir une danseuse étoile. Soutenue par ses parents et sa professeure, va-t-elle réussir à réaliser son rêve ? Elle apprendra les pas des plus grandes danses classiques et va entrer en compétition avec les plus doués de sa génération.
Bien documentée, l’illustratrice prend soin de montrer les positions et fait, à la fin de chaque volume, une présentation de la danse. Elle sait nous emmener dans une histoire remplie de beaucoup de références des grands classiques de la danse. A voir ou à revoir.
 

Les bibliothécaires- BnF

Chi

Chi, une vie de chat (12 vol.)

Les aventures d'un petit chat recueilli par une famille et sa découverte du monde qui l'entoure : les autos, les chiens, la litière, les croquettes...

Craquez pour ce chaton espiègle mais tellement mignon !
Chi veut dire « pipi » en japonais, c’est le nom du chaton trouvé qui réagit à ce mot prononcé par le petit garçon qui l’a recueilli. Perdu, il ne comprend pas ce qu’il se passe, sa mère lui manque. Cependant, comme il est surtout curieux, il va découvrir son nouvel environnement.
On suit avec plaisir l’évolution du chaton dans sa famille d’accueil qui va l’adopter, faute de lui trouver un maître. Le manga convient à tous les publics, les dessins aquarellés sont jolis et le sens de la lecture est occidental. L’autrice n’en est pas à son premier ouvrage sur les chats : son autre succès Choubi-Choubi : mon chat pour la vie raconte l’histoire d’un chat paresseux.


 

Les bibliothécaires- BnF

La fillette au drapeau blanc

Avril 1945, Okinawa. Tandis que le Japon est rentré en guerre depuis quelque temps déjà, la petite île tropicale nippone semble encore épargnée par les conflits. C'est là-bas que vit la petite Tomiko, dans la joie et la bonne humeur, malgré l'absence de sa mère. Pourtant, quand les bombardements commencent et que son père doit partir sur le front, son quotidien bascule et ... Désormais, il lui faudra survivre ... Survivre, envers et contre tout !! Véritable manga-témoignage, "La fillette au drapeau blanc" rappelle avec force et violence les horreurs de la guerre, mais aussi qui en sont les premières victimes. Sans détourner les yeux, Saya Miyauchi nous livre pourtant une histoire porteuse d'espoir.

Les enfants, autres victimes des guerres

1945. Sur l'île d'Okinawa, au Japon, la vie s'écoule tranquillement pour la petite Tomiko et son père, jusqu'au jour où la guerre s'invite ! Son père est mobilisé et la fillette se retrouve seule et démunie. Elle devra survivre coûte que coûte, mais un jour elle devient la fillette au drapeau blanc, prise en photo par un reporter américain... 

Ce manga-témoignage (inspiré d'une histoire vraie) est un magnifique plaidoyer contre la guerre, en montrant toute l'horreur que cela engendre pour les enfants. La guerre vue et vécue par une petite fille nous plonge dans l’horreur et l’indicible. Ne pouvant avoir confiance en personne, c’est avec son âme d’enfant que la petite l'héroïne trouvera comment survivre. Un récit poignant dont l'espoir n'est cependant pas absent. Un manga émouvant à lire.

Les bibliothécaires- BnF

Le tigre des neiges (série en 10 vol.)

En 1529, le troisième enfant de Nagao Tamekage, seigneur du château de Kasugayama, est une fille. Son père décide de l'élever comme un garçon pour en faire un guerrier et la prénomme Torachiyo. Après son enfance dans le château des montagnes, elle deviendra un seigneur de guerre.

Et si le grand guerrier surnommé le « tigre des neiges » était une femme ?
Ce manga historique retrace la vie d’un stratège hors pair, dont le mystère plane autour de son genre. Dans ce récit, il serait une femme. Son père voulait absolument un héritier capable de défendre son clan. Née fille, elle aura un nom de garçon et maniera le sabre.
Kenshin est une sorte de chevalier d’Eon avec un destin extraordinaire. L’autrice présente dans l’œuvre, en tant que narratrice, prend soin de nous rappeler le contexte politique et historique le long du récit.
 

Les bibliothécaires- BnF

Père & fils

Père & fils (série en 8 vol.)

 

Torakichi, herboriste itinérant, est trop souvent absent pour voir grandir son fils Shiro. A la mort de sa femme, il décide de prendre la route avec son petit garçon de 3 ans. Mais il ne connaît rien aux enfants. Les aléas du voyage et ses rencontres vont cependant l'aider à construire sa relation avec son fils et à découvrir la paternité.

Un père apprend à être papa

Après la mort tragique de sa femme, un papa va devoir s’occuper de son fils de trois ans et apprendre à cumuler travail et éducation.
Mi Tagawa est une talentueuse illustratrice qui peint magnifiquement le Japon traditionnel et ses paysages. Après l’obtention de plusieurs prix, elle se lance dans une carrière de mangaka. S’inspirant de sa propre expérience en tant que mère, elle aime raconter le quotidien d’une famille, avec finesse et humour.
 

Les bibliothécaires- BnF

Sélection : Œuvres de femmes mangaka

Découvrez les autres sélections

Une Odyssée en salle Ovale

Les bibliothécaires - BnF

La musique en BD

Les bibliothécaires - BnF